• Untitled

    (10-01-2005)

    Ce regard.. Ce regard infini
    Que tu as laissé voguer
    Parmi rales et cris,
    Comme dépossédée.

    L'odeur de tes cheveux,
    Le gout de ta peau chaude.
    Le son de tes avoeux,
    Et ton corps qui minaude..

    Le visage empourpré
    Par le plaisir naissant
    D'une danse endiablée
    N'ayant rien d'innocent.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :