• (24-03-2005)

    J'ai laissé sur la porte

    La trace de mes doigts

    J'ai laissé comme morte

    L'empreinte sur le bois

    Et chaque jour qui passe

    Elle ignore cette présence

    Et chaque jour m'efface

    Du fond de sa conscience


    votre commentaire
  • L

     (10-01-2005)

    J'ai trouvé dans ses yeux une lumière exquise
    Douce chaleur d'un feu le soir sur la banquise
    Elle a du pouvoir sur ma volonté
    Sur mes sens, sur mon être entier

    Elle a glissé en moi les frissons les plus fous
    De terribles émois loin dans mon coeur de loup
    Elle a du pouvoir sur mes songes
    Sur les désirs qui me rongent

    Toutes ailes déployées, mon ange passe
    Toute L déployée elle m'enlasse
    Elle a du pouvoir sur ma vie
    Sur mes gouts, mes envies ...


    votre commentaire
  • (30-12-2004)

    Perdre la vie, perdre l'envie,
    Le goût des choses, à la folie
    Tu m'as laissé à demi mort
    Tu as cru que j'étais plus fort

    Mais je t'aime,
    Y a pas de mots pour te le dire,
    Que des sanglots, que des soupirs
    Je t'aime..

    J'ai plus de larmes pour te pleurer
    J'vendrais mon âme s'il le fallait
    Prenez mon corps, prenez mon être
    Mais pas la femme que j'ai vu naître ..

    Je l'aime...,
    Y a pas de mots pour le lui dire,
    Elle est ma vie, mon avenir ...
    Je l'aime ..

    Que mon sang coule dans les rivières
    Si personne n'écoute mes prières
    Ma vie s'effondre et je regarde
    Mon bonheur comme un jeu de carte

    Je l'aime...,
    Y a pas de mots pour le lui dire,
    Je vais mourir de trop souffrir
    Je l'aime ..



    votre commentaire
  • (07-01-2005)



    Le vide, un vide abyssal qui m'étreint l'âme,
    Un vide absolu, cette obscurité effrayante
    Qui noie dans son antre les dernières larmes
    D'une lumière qui s'étiole, lancinante

    Plus un bruit, les sens tous aux aguets,
    Mais rien pour troubler l'angoissante
    Quiétude, au parfum de mausolée
    Sous les ténèbres rampantes...


    votre commentaire
  • (13-12-2004)

     

    Suis je trop fou ? suis je trop lâche.. ?
    Et que me valent ses attaches.
    Ses menottes à mes poignets
    Qui font de moi le prisonnier
    De ma déraison croissante
    La folie me guette rampante
    Un peu plus elle m'isole
    Contraint par cette camisole
    Je suis à bout, las et ivre
    Auncun autre choix que de ... vivre..


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique