• Dos ... miné

    (02-02-2005)

    Doucement elle retourne le corps abimé
    Ses mains en attrapant les poignets
    Elle serpente, glisse un baiser
    Des menottes de cuir lassées
    Une main son sexe enserre
    Lentement l'inserre
    Douce misère
    Enfer.
    Revers
    Flanc et chair
    Usés de lannieres
    Rougis, brulés d'éclairs
    Elle le chevauche en damné
    La peau brule, torture à crever
    Mais le regard supplie de gouter
    Encore , encore.... Ma Dame prenez


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :